fbpx

Comment se rassurer lors de l’adolescence ?

L'adolescence, une période d'incertitude

L'adolescence peut-être une forte période d'incertitude aussi bien pour le parent que l'adolescent.

L’incertitude est l’absence d’informations. On n’a pas toutes les informations nécessaires pour prévoir ce qu’il va se passer. 

Face à l’incertitude, l’être humain va chercher à se rassurer en cherchant à comprendre ce qu’il se passe. L’être humain a besoin d’explication, a besoin de se rassurer.

Dans un environnement incertain, où l’on a besoin de se rassurer et où l’on a peu d’informations, on va faire des hypothèses pour essayer de donner un sens à cet environnement.

Sans hypothèse, il est difficile d’analyser toutes les informations que nous recevons. 

On formule des hypothèses à partir de nos connaissances, nos croyances, notre culture, notre identité, nos valeurs, des stéréotypes de la société.

A l’adolescence, dans quelles situations est-on confronté à l’incertitude? Dans quelles situations formulons-nous des hypothèses?

L'adolescence une période d'incertitude

Situations d'incertitude à l'adolescence

Après quelques recherches, j’ai identifié 3 situations où l’on est confronté à l’incertitude (il y a en peut-être d’autres) :

  • Lorsqu’on est face à un choix, on doit prendre une décision
  • Lorsqu’on est face à une menace, un danger
  • Lorsqu’on fait quelque chose pour la première fois, en situation d’apprentissage par exemple

Quelles peuvent être ces situations en tant que parent d’adolescent et en tant qu’adolescent?

Pour le parent d’adolescent, cela peut être lorsque l’adolescent lui fait de nouvelles demandes, le parent va devoir prendre une décision la plus juste possible pour l’adolescent sans le mettre en danger.

Voici d’autres incertitudes que le parent peut avoir : “est-ce que mon ado va m’aimer si je lui interdis cela ou si je prends cette décision?”

“Mon adolescent n’a pas de bons résultats à l’école, va-t-il réussir plus tard?”

“Comment va se passer l’adolescence pour mon enfant?” “ Est-ce que je vais être à la hauteur?” 

Réflexion sur l'avenir à l'adolescence

Pour l’adolescent, l’incertitude peut se manifester dans différents domaines :

“L’ adolescent n’est pas certain de son choix d’orientation”

“L’adolescent a le trac car il va passer son 1er oral”

“L’adolescent ne sait pas comment va réagir ses parents face à sa demande”

“Que va-t-il se passer si je dis cela à mon ami?

“Comment va se passer cette année 2021 avec ce virus?” “Est-ce que je vais pouvoir voir plus souvent mes amis?”

Vous l’avez compris, l’incertitude fait partie de notre quotidien, vous avez sûrement d’autres exemples en tête et on ne peut pas tout contrôler.

Mais comme je vous l’ai dit plus haut, l’être humain a besoin d’être rassuré et de comprendre les situations qu’il vit. Alors comment se rassurer face à ces incertitudes ou comment vivre sereinement avec l’incertitude?

Comment se rassurer dans ces situations fragiles de l'adolescence ?

Comme je l’ai évoqué plus haut, face à l’incertitude, on va émettre des hypothèses en fonction de nos croyances, de notre culture, de nos valeurs, de nos connaissances…

Nos croyances ne sont peut-être pas fondées et il peut être intéressant de les remettre en question afin de prendre des décisions plus justes pour nous et les autres.

Voici quelques pistes pour mieux vivre l’incertitude :

  • Rechercher de l’information fiable 
  • S’il on manque d’informations fiables sur un sujet, prendre une décision en fonction de ses valeurs est une bonne piste. En se connaissant bien soi-même on pourra être prêt à s’adapter à de nouvelles situations.
  • Si on n’a pas les réponses, on peut dire tout simplement que pour le moment on ne sait pas, reconnaître et accepter que l’on ne sait pas
  • On peut aussi méditer, parler de ce que l’on ressent, de ce que l’on fait.
  • On peut expliquer nos changements de décision
  • Être sensible au sentiments et niveau de connaissances de son ado
  • Se dire que les situations nouvelles sont source d’apprentissage
  • Vivre l’instant présent et essayer de ne pas penser à ce que l’on va faire après.
Se rassurer entre parents et ados

Les limites dans la recherche de réconfort

Des recherches sont faites pour étudier la possibilité que les téléphones portables augmentent la recherche de réconfort, en agissant comme des signaux de sécurité pour réduire les expositions quotidiennes à l’incertitude. Cette utilisation d’internet ou du téléphone portable comme outil à la recherche de réconfort face à l’incertitude pourrait nous rendre intolérant à l’incertitude et plus anxieux sur le long terme. Des recherches sont en cours pour approfondir le sujet.

De mon point de vue personnel, je trouve qu’internet nous permet d’avoir des réponses à des questions que l’on se pose et cela peut nous rassurer. Cela peut aussi faire l’effet inverse par exemple lorsqu’on recherche une cause à des symptômes et qu’on tombe sur des maladies graves. On peut s’inquiéter encore plus. 

Je me dis que c’est peut être à nous-même de choisir l’utilisation que l’on fait de cette recherche d’informations en tant qu’adulte. Et c’est à nous en tant que parent d’accompagner notre adolescent dans cette recherche d’équilibre. Chercher l’équilibre entre acquérir des connaissances fiables et mieux se connaître soi-même pour pouvoir vivre avec douceur et légèreté.

Une question que je me pose : « Est ce que c’est plus facile de rechercher du réconfort auprès d’internet? » C’est probable que lorsqu’on pose une question à Google, on ne ressent pas de honte ou de gène à poser notre question et on se sent libre de poser cette question. Qu’est-ce qui fait qu’on se sent plus libre de poser notre question à Google plutôt qu’à un de nos proches?

Sources :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29882726/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30550858/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *